Crée ton baume naturel et ta tisane bien-être

29 Février à l’espace Ilithye, 81 rue Constant Coquelin, Vitry sur Seine. 14h à 15h30

L’espace Ilithye, espace de bien-être dédié aux parents, à leurs enfants, accueille Pauline, paysanne herboriste.

Elle te propose un moment pour toi.

Tu apprendras à créer un baume naturel à base de cire d’abeille. Elle est récoltée en Ile de France. Ces vertus t’apportent de la douceur pour tout le corps.

Avec Pauline tu créeras une tisane qu’elle aura récolté elle-même dans son jardin bio en Seine et Marne.

Les enfants dès 8 ans sont les bien venus : )

Les inscriptions se font par email: pauline.lesherbeslibres@gmail.com

Pour la soutenir, une participation de 20€ est demandée.

Pour connaître Pauline, sa ferme et ses formations: www.lesherbeslibres.fr

A bientôt !


Premier chantier plantations Le 19 Octobre 2019

Nous étions 7 à jouer sous la pluie et planter les premières aromatiques le 19 octobre. Les plants venaient du lycée agricole de Brie Comte Robert, du Conservatoire de Milly la Forêt, des jardins horticoles de Montreuil: jardin école et Sens de l’Humus. Si tu en as à me donner pour mettre un peu de toi dans mon jardin, n’hésite pas! Je vais continuer à planter romarin, sauge, framboisier, cassis, thym, sarriette, jusqu’en décembre. 

Mauve silvestre Malva silvestris L. (L. comme Linné, qui a répertorié beaucoup de plantes!)

Elle fait partie de la famille de malvacées.

Tu l’as connais forcément. Elle est commune des terrains vagues, chemins, riches en nitrates. On l’a connaît avec de magnifiques fleurs tantôt roses, tantôt violettes. Les feuilles sont toutes les mêmes sauf pour la mauve musquée (Malva Moschata L.), que j’ai cueillie cette année. Elles décrivent pour la plupart un joli arrondi. La mauve musquée produit des feuilles « doigts » ressemblant à celles de la carotte sauvage. Je la cueille délicatement en juillet. Il faut compter deux jours minimum de séchage. Comment sécher mes plantes ?

On utilise les fleurs délicates en macération. Elles se cueillent avec le calice (la naissance de la fleur). J’ai l’impression de cueillir de la soie ! Tout sur les préparations ….

Je la connais pour ses propriétés émollientes, adoucissantes, pectorales, laxatives. Elle est utile dans ces cas, car elle contient du mucilage, actif au contact de l’eau par macération.

Je l’associe au bouillon blanc pour calmer l’inflammation des voies respiratoires de l’hiver. Bronchite, toux. Même si tu fumes cela peut calmer l’irritation de tes quintes de toux, mais ne pas te faire arrêter de fumer !

Laxative : avec la bruyère, elles peuvent soulager l’inflammation des reins et de la vessie. Les femmes connaissent ce mélange pour arrêter leur cystite. D’ailleurs, en cas de cystite régulière, il est recommandé de baisser sa gourmandise régulière en sucre et boire minimum 2 litres d’eau par jour. Les tisanes diurétiques sont là pour aider à éliminer tous les agents pathogènes responsables de l’inflammation.

Utile en cas de constipation : en complément d’une alimentation pauvre en sucres et riche en fibres (légumes et céréales complètes), on utilise l’infusion de fleurs de mauve. On peut même ajouter quelques feuilles à une salade ! Pour les nourrissons, infuser quelques fleurs pour couper l’eau des biberons. Pour les adultes, une bonne tasse au coucher est idéale.

Usage externe

En cas de vaginite, inflammations de la peau, et de la bouche, on peut utiliser la décoction de fleurs de mauve pour bénéficier des vertus adoucissantes.

Suivant la maladie, on aura recours à un lavement ou un gargarisme.

APERO TISANE – 5 OCTOBRE

Pauline, paysanne herboriste, t’invite à un moment de bien-être. Elle s’est formée en production agricole artisanale et à l’Ecole des Plantes de Paris.

Les plantes aromatiques et médicinales font peut-être parties de ton quotidien ? Tu aimerais savoir mieux les utiliser ?

Dans une ambiance conviviale, Pauline te propose de :

Construction d’une trousse à pharmacie naturelle. Huiles essentielles des enfants, plantes des femmes, tisanes du quotidien …

– Création d’un baume à la cire d’abeille, d’après une technique simple.

Avec bien-sûr une tisane à déguster, cueillie par ses soins en Seine et Marne.

Participation : 30€, pour un moment bien-être de 3 heures et une autonomie au quotidien ! 14h à 17h. Dans le nouveau lieu entre voisin.e.s FaciliCiti – 64 boulevard de Port Royal, métro Gobelins ou Censier!

L’hysope – hyssopus officinalis

Quand je parle de l’hysope, je parle aussi du thym et du romarin, dont les propriétés toniques et stomachiques sont assez proches.

J’écris ici à propos de l’hysope comme amie des gorges fragilisées en hiver. Pierre Lieutaghi, nous met cependant en garde. Il s’agit d’une plante, aux vertus béchiques notables, va assécher et nettoyer les centres nerveux de la respiration. C’est pour cela que les gorges irritées sèches vont trouver meilleur remède avec le bouillon blanc, la mauve et la guimauve.

L’hysope aura tendance à assécher une toux déjà sèche. Elle reste utile en cas de toux grasse à purifier. Le bouillon blanc, comme dit ici, possède des propriétés émollientes. Le bouillon blanc adoucira et soignera les gorges sèches.

En cas d’affections bronchiques donc, il convient de préparer une tisane : 10 à 20 g d’hysope dans une théière, couvrir d’un litre d’eau chaude (non bouillante!),filtrez au bout de 10 minutes. Buvez !

 

 

Une productrice de PPAM (Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales) m’a parlé de l’hysope dans la cuisine. Fraîche elle est excellente pour relever une salade. On peut la trouver au jardin en juin ! Sèche, elle ravira les papilles des carnivores ou des amateurs de poissons au four. Bon appétit !

 

Attention ! Les personnes épileptiques doivent se détourner de l’huile essentielle d’hysope.

Le cynorrhodon, fruit de l’églantier

Rosa canina – famille des rosacées – différent de la ronce!

Nous sommes en janvier. Il fait froid. Certains disent que l’hiver n’est pas arrivé mais le cynorrhodon a eu le temps de rougir pour mon plus grand plaisir! Ce matin je me suis promenée au parc des Beaumonts. Un parc naturel à Montreuil (93). J’ai eu le plaisir de prendre mon petit-déjeuner avec le cynorrhodon.

Ce fruit – de l’églantier – est gorgé de vitamines A, B et C (surtout!). Ma grand-mère me parlait du poil à gratter qu’elle cueillait dans son jardin. Lorsque j’ai travaillé avec des paysans herboristes, j’étais étonnée de savoir que ce poil à gratter n’était autre que ce célèbre cynorrhodon !

En effet je vois les fruits rougir entre octobre et mars. Ils se composent d’une peau, une pulpe très bonne, de graines et de poils à gratter. Pour le déguster sur place il faut le presser légèrement pour en extraire la pulpe. Elle est gorgée de vitamines utiles en hiver telles que la vitamine C. Pas étonnant qu’il mûrisse à l’approche de l’hiver :

100 grammes de cynorrhodons contiennent autant de vitamines C qu’1 kilo de citrons ! Une dizaine de fruits écrasés pour ¼ de litre d’eau froide. Faire bouillir 4 à 5 minutes. Laisser infuser 10 minutes. Boire 1 tasse chaude midi et soir.

Les poils à gratter – qui démangent vraiment ! Je connais le cynorrhodon comme astringents et laxatifs, très efficaces contre les oxyures. Tu sais, ces petits vers qui grattent le cul.

Attention ! Toxicité !Attention à la toxicité des fruits à dose élevée. On note un effet sédatif, spasmolytique avec baisse de l’activité neuromusculaire.

Les propriétés de cette plante sont issues de livres de référence. Ils sont détaillés ici.

Le Bleuet pour une jolie peau ferme

Le Bleuet – Centaurea cyanus

As tu déjà vu un bleuet à l’état sauvage ? C’est une magnifique petite fleur bleue, de la famille des composées tubuliflores. Elle est de la délicatesse d’un bijou.

Je connais le bleuet car ma grand-mère l’utilisait comme lotion de beauté maison. Elle l’employait sur le visage pour tonifier et raffermir l’épiderme.

Je connais surtout le bleuet comme remède externe pour les yeux malades. J’ai trouvé une recette :

Dans l’Antiquité on pensait que le bleuet soignait les yeux bleus et le plantain, les yeux marrons.

Une petite recette pour laver les yeux : 10 grammes de feuilles de plantain, 5 grammes de fleurs de bleuet, 5 grammes de mélilot. Verser dessus 150 grammes d’eau bouillante. Infuser ¼ d’heure. Passer et exprimer. Prendre 2 ou 3 bains d’yeux avec une œillère en ouvrant l’œil dans le bain ou en lotions tièdes en changeant chaque fois le coton. Utile en cas de conjonctivite, irritation des paupières, faiblesse de la vue.

Quelques notions scientifiques :

La tige et les feuilles contiennent un glucoside (centauréine), une substance colorante bleue, appelée cyanine. Les fleurs regorgent de dérivés flavoniques et anthocyanosides. En un mot, des propriétés anti-inflammatoires.

Tu peux retenir les propriétés anti-rhumatismales, diurétiques, astringentes (lavage oculaire, orgelet, lavage du cuir chevelu à pellicules, bains de bouches …), soins de la peau.

Les propriétés de cette plante sont issues de livres de référence. Ils sont détaillés ici.

Le Fenouil – Foeniculum officinale

Aneth doux, anis doux, fenouil commun.

De la famille des ombellifères – comme la carotte sauvage – ici j’utilise les feuilles, mais les semences et la racine sont aussi conseillés.Image associée

Le fenouil avec son goût anisé, est reconnu comme:

Apéritif: il met en appétit. La célèbre cuisine provençale l’utilise dans tous ses plats. Je suis toujours curieuse des usages culinaires pour comprendre les attributs des plantes.

Digestif: Le fenouil est reconnu pour traiter les troubles digestifs. Il permet entre autre de lutter contre la dyspepsie, les flatulences, le manque d’appétit ou l’aérophagie et de stimuler les muscles du côlon. En infusion ou décoction, je conseille de consommer ses graines après un repas pour faciliter la digestion. Bonne nouvelle : ce remède naturel est aussi adapté aux plus petits. Il est d’ailleurs particulièrement efficace contre les coliques infantiles.

Carminatif: il peut réduire les cas d’aérophagie ou gaz intestinaux. Un aliment carminatif, du latin  » carminare  » qui signifie  » carder la laine « . Transformé en latin médiéval en  » carminativus  » signifiant  » disperser en grattant « . En un mot cela signifie que le fenouil favorise l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production. « Purifier, nettoyer en éliminant « .

Les femmes le connaissent comme galactogène. La tisane favorise la montée de lait. La teinture-mère de calendula aide en cas de crevasses sur le mamelon. Savais-tu que l’allaitement produit de la prolactine? Cette hormone dégagée par les glandes du mamelon permet l’apaisement du bébé et sa maman. Je parle de toutes les hormones féminines dans ma formation Plantes et contraception naturelle

Diurétique: favorise l’élimination par l’urine. Il aide à garder un bon équilibre sodium potassium. Il prévient les calculs rénaux. Il désincruste la cellulite. Bref un allié pour ta ligne!