Le Bleuet pour une jolie peau ferme

Le Bleuet – Centaurea cyanus

As tu déjà vu un bleuet à l’état sauvage ? C’est une magnifique petite fleur bleue, de la famille des composées tubuliflores. Elle est de la délicatesse d’un bijou.

Je connais le bleuet car ma grand-mère l’utilisait comme lotion de beauté maison. Elle l’employait sur le visage pour tonifier et raffermir l’épiderme.

Je connais surtout le bleuet comme remède externe pour les yeux malades. J’ai trouvé une recette :

Dans l’Antiquité on pensait que le bleuet soignait les yeux bleus et le plantain, les yeux marrons.

Une petite recette pour laver les yeux : 10 grammes de feuilles de plantain, 5 grammes de fleurs de bleuet, 5 grammes de mélilot. Verser dessus 150 grammes d’eau bouillante. Infuser ¼ d’heure. Passer et exprimer. Prendre 2 ou 3 bains d’yeux avec une œillère en ouvrant l’œil dans le bain ou en lotions tièdes en changeant chaque fois le coton. Utile en cas de conjonctivite, irritation des paupières, faiblesse de la vue.

 

Quelques notions scientifiques :

La tige et les feuilles contiennent un glucoside (centauréine), une substance colorante bleue, appelée cyanine. Les fleurs regorgent de dérivés flavoniques et anthocyanosides. En un mot, des propriétés anti-inflammatoires.

 

Tu peux retenir les propriétés anti-rhumatismales, diurétiques, astringentes (lavage oculaire, orgelet, lavage du cuir chevelu à pellicules, bains de bouches …), soins de la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *