Ail cultivé – Allium sativum L.

Avec mes origines méditerranéennes, l’ail fait évidemment partie de ma cuisine. Ceci va à l’encontre, et tant pis pour eux, de certains de mes convives!

USAGE INTERNE

Nos grands-mères nous parleraient des vertus des « tisanes de longue vie ». Ces merveilles nous promettraient une plus grande résistance aux maladies en utilisation régulière. L’ail est un aliment riche en sels minéraux et soufre organique. A noter donc en cure hivernale.

Attention cependant aux personnes sensibles du tube digestif et chez les enfants. Il est contre-indiqué en cas de maladie de peau, les états d’inflammation violente des voies respiratoires.

Bon pour le cœur, oui mais pourquoi? Et bien l’ail cru regorge de propriétés pour la circulation sanguine. On le recommande particulièrement aux hypertendus. L’alcoolature d’Ail peut aussi s’avérer bénéfique: 20 à 30 gouttes avant chaque repas, par période de 2 jours intercalées avec des repos de 2 jours.

L’ail nous est bénéfique comme vermifuge. Soit absorbé tel quel, soit sur des croûtons de pain grillés mmh, soit en décoction dans du lait ou du sirop! On peut être quasi sûr, qu’avec un traitement suffisant, les oxyures ou ascarides ne seront plus qu’un vieux souvenir!

USAGE EXTERNE

Les malheureux sensibles aux piqûres d’insectes y trouveront leur bonheur! On recommande de frotter une gousse d’ail contre les piqûres.